Petit patrimoine

Petit patrimoine

Eglise Saint Martin

Une des plus belles églises du Labourd, située au coeur du village. L’église Saint Martin a été rehaussée au XVIIème siècle sous la cure d’Axular. Majestueuse avec sa tour à cinq étages, et à ses pieds l'ancien cimetière. A l'intérieur, trois étages de galeries en chêne sculpté, et leurs balustres en bois tourné. Le cadran solaire porte l'inscription : Oren guziek dute gizona kolpatzen azkenekoak du hobirat egortzen (toutes les heures blessent l'homme, la dernière l'envoie au tombeau). En septembre 2003, le clocher a brûlé lors d'un incendie, la nouvelle cloche (la plus sculptée de France) a été inaugurée en septembre 2005. Visite du clocher tous les lundis de l'été à 11:00. Sinon rdv

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Linteaux de Sare

Plus de 80 linteaux ont été répertoriés sur la commune de Sare. Les linteaux sont des pierres sculptées sur les façades de maisons, église, oratoires, fronton... On retrouve souvent inscrit sur cette pierre la date de construction du bâtiment et/ou le nom du propriétaire si c’est une maison. Plus d'informations sur le site "linteaux de France" : http://www.linteaux-de-france.com/show_cat_carte.php?vraicle=*64504

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Axuri'arte

L’Association AXURi ' ARte vous présente son expo art et artisanat. AXURi' ARte Elkarteak bere ErakuSketa, Artea eta Eskulana presentatzen du. Peinture-Margoak par GARZiA et/eta YOLA Création textile, Photographie, Oihalezko sorkuntza, Argazkia par My taNdi Les artistes et les deux peintres seront présents à tour de rôle pendant les heures d’ouverture pour vous montrer leurs œuvres. Irekitze tenoretan, oihalezko sorkuntza eta bi margolariak txandaka hor izanen dire haien lanak erakusteko.

Ouvert tous les jours. été : de 10:00 à 12:00 et de 15:30 à 19:00 Basse saison : de 10:00 à 12:00 et de 15:30 à 18:00

> Voir sur la carte

Fronton

Face à la mairie et proche de l'église se trouve le fronton. La pelote basque est un sport très pratiqué aujourd'hui encore dans la culture basque. Comme dans tous les villages basques, Sare possède son fronton. Il y en a eu quatre dont deux ont disparu. Le plus ancien date de 1803, a été réhaussé en 1902 puis restauré de nombreuses fois entre 1919 et 1999. Le nouveau fronton datant de 1977 possède deux murs, pour jouer au rebot (une des nombreuses spécialités de la pelote).

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Txalaparta

"Deux piliers verticaux en grès sculpté servent d’assise à une txalaparta horizontale taillée dans un bois d’acacia. Un des pilier porte les symboles des pêcheurs basques, la baleine et la barque, ainsi qu’une tête d’Indien (symbole d’universalité des races) et son canoë. Le deuxième pillier est percé d’un puits de lumière, symbole du transfert d’un serpent (Heresungue, de la mythologie basque) et d’une énergie spirituelle entre sa base (notre univers matériel) et l’espace immatériel. [...]Dans cet esprit, cette sculpture forte trône désormais sur le fronton où se mêleront le claquement de la pelote et l’écho du son engendré par les deux joueurs de txalaparta." Texte et photo ©Jean Pouyet

Toute l'année

> Voir sur la carte

Mémorial Victor Iturria

Mur avec bas-relief illustrant un soldat lançant une grenade ayant, comme une ombre et exécutant le même mouvement, un joueur de pelote basque. Stèle commémorative, du sculpteur Maxime Real del Sarte, rend un hommage particulier à Victor Ithurria, dont l’habileté à la pelote basque avait fait de lui un lanceur de grenades particulièrement efficace. Victor ITHURRIA 1914-1944

ouvert toute l'année

> Voir sur la carte

Galtzada (voie médiévale)

La voie médiévale traverse Sare du Nord (Saint Jean de Luz) vers le Sud (Frontière : Zugarramurdi - Navarre). Autrefois, route incontournable pour accéder chez nos voisins; Aujourd'hui, sentier de loisir où démarrent de nombreuses randonnées en boucle pour découvrir la commune et les alentours. (GR8 - GR10 - PR - Sentier transfrontalier : le pottok bleu (le petit cheval bleu))

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Fresque Guernica

"En allant de la mairie vers le fronton, en longeant son côté gauche [...]on découvre en contrebas une peinture murale dont les dimensions sont loin d’être anecdotiques. Il s’agit d’une reproduction du tableau «Gernika» de Picasso un peu moins imposante néanmoins que l’original (5,43 sur 2,24 m contre 7,77 sur 3,49). La[...]réalisation revient à l’association Axuri’arte qui a rebaptisé, pour l’occasion, le jardin qui prolonge la galerie d’art qu’ils occupent «Gernika Plaza». Une dizaine d’artistes ont usé leurs pinceaux pendant deux mois pour réaliser une œuvre à la reproduction fidèle [...]Une manière pour tous ces artistes de rendre aussi hommage, au-delà du symbole que représente le 80e anniversaire des événements qui ont eu lieu à Gernika en avril 1937, à la tradition d’accueil du village des réfugiés basques[...] Texte ©Jean Pouyet

Toute l'année

> Voir sur la carte

Monument aux morts 14-18, 39-45 et 1960 (Algérie)

Le monument aux morts de Sare se trouve sur la place centrale du bourg. Inauguré le 11 septembre 1920, il est créé par Maxime Real del Sarte, lui-même mutilé de guerre amputé de l’avant-bras gauche suite à une blessure près de Verdun le 29 janvier 1916 auteur du monument aux morts d’Ascain. Le groupe sculpté « Je t’ai cherché » est une œuvre qui fut exposée au Salon des Artistes Français en 1920 sous le n° 3396. Le sculpteur, Maxime Réal del Sarte aurait pris comme modèle pour le soldat gisant Charles Eudes, un de ses camarades mort au front. Inscriptions sur le monument : BERE SEME GUDUAN HILERI SARAK 1914-1918 (À SES FILS MORTS AU COMBAT SARE 1914-1918)

Ouvert toute l'année

> Voir sur la carte

Lavoirs

Sur la commune il existe plusieurs anciens lavoirs publics ou privés. Les lavoirs étaient essentiels à la vie du village, ils permettaient aux maîtresses de maison de laver le linge. Les femmes se retrouvaient dans ses lavoirs, tout en travaillant, elles avaient une vie sociale. Ces dernières années, la commune en a restauré plusieurs.

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Oratoires de Sare

On compte quatorze oratoires sur la commune de Sare, dont cinq situés sur la galzada (voie médiévale) qui se trouve à proximité du centre du village. Ils furent édifiés selon la tradition, au XVIIe siècle, à la suite de vœux formulés par les marins pêcheurs de Sare. Un oratoire est un petit monument religieux voué au culte d'un saint. Sare est le village basque qui possède le plus d'édifices religieux.

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Chapelle Sainte Catherine

Chapelle du XVIIe siècle qui se trouve en face du centre équestre Olhaldea à 3km du bourg du village. Elle fut bâtie sur les bases de l'édifice primitif (XVème) est célèbre pour avoir accueilli Napopléon III et l'Impératrice Eugénie de Montijo (XIXème) A l'intérieur, deux étages de galeries en bois. Ouverte seulement pour y célébrer la cérémonie religieuse de la Sainte Catherine, fin novembre.

Ouverte seulement pour y célébrer la cérémonie religieuse de la Sainte Catherine, fin novembre.

> Voir sur la carte

Ponts médiévaux

Le plus connu des ponts se trouvant sur la commune de Sare est nommé Granada (Granadako zubia), il se situe au quartier Istilarte à 1.5km du centre du village, sur la route des grottes de Sare. Plus de 150 cours d'eau viennent grossir les eaux de la Nivelle, d'où la présence de nombreux ponts médiévaux pour accéder d'un espace à l'autre.

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte

Suhalmendi, partez à la découverte du porc basque

Balade familiale dans un environnement privilégié jusqu'au col du Suhalmendi (un des plus beaux panoramas de la Côte Basque) à la découverte du porc basque de race Pie Noir du Pays Basque qui mène aux abords de quatre parcs à porcs. Un parcours de 10 panneaux d'interprétation ludique vous invite à découvrir les secrets du porc. 2 heures de balade à partir du train de la Rhune.

Ouvert toute l'année.

> Voir sur la carte