Discover our heritage

Petit patrimoine

Linteaux de Sare

Plus de 80 linteaux ont été répertoriés sur la commune de Sare. Les linteaux sont des pierres sculptées sur les façades de maisons, église, oratoires, fronton... On retrouve souvent inscrit sur cette pierre la date de construction du bâtiment et/ou le nom du propriétaire si c’est une maison. Plus d'informations sur le site "linteaux de France" : http://www.linteaux-de-france.com/show_cat_carte.php?vraicle=*64504

Ouvert toute l'année.

> See map

Eglise Saint Martin

Une des plus belles églises du Labourd, située au coeur du village. L’église Saint Martin a été rehaussée au XVIIème siècle sous la cure d’Axular. Majestueuse avec sa tour à cinq étages, et à ses pieds l'ancien cimetière. A l'intérieur, trois étages de galeries en chêne sculpté, et leurs balustres en bois tourné. Le cadran solaire porte l'inscription : Oren guziek dute gizona kolpatzen azkenekoak du hobirat egortzen (toutes les heures blessent l'homme, la dernière l'envoie au tombeau). En septembre 2003, le clocher a brûlé lors d'un incendie, la nouvelle cloche (la plus sculptée de France) a été inaugurée en septembre 2005. Visite du clocher tous les lundis de l'été à 11:00. Sinon rdv

Ouvert toute l'année.

> See map

Ponts médiévaux

Le plus connu des ponts se trouvant sur la commune de Sare est nommé Granada (Granadako zubia), il se situe au quartier Istilarte à 1.5km du centre du village, sur la route des grottes de Sare. Plus de 150 cours d'eau viennent grossir les eaux de la Nivelle, d'où la présence de nombreux ponts médiévaux pour accéder d'un espace à l'autre.

Ouvert toute l'année.

> See map

Lavoirs

Sur la commune il existe plusieurs anciens lavoirs publics ou privés. Les lavoirs étaient essentiels à la vie du village, ils permettaient aux maîtresses de maison de laver le linge. Les femmes se retrouvaient dans ses lavoirs, tout en travaillant, elles avaient une vie sociale. Ces dernières années, la commune en a restauré plusieurs.

Ouvert toute l'année.

> See map

Oratoires de Sare

On compte quatorze oratoires sur la commune de Sare, dont cinq situés sur la galzada (voie médiévale) qui se trouve à proximité du centre du village. Ils furent édifiés selon la tradition, au XVIIe siècle, à la suite de vœux formulés par les marins pêcheurs de Sare. Un oratoire est un petit monument religieux voué au culte d'un saint. Sare est le village basque qui possède le plus d'édifices religieux.

Ouvert toute l'année.

> See map

Galtzada (voie médiévale)

La voie médiévale traverse Sare du Nord (Saint Jean de Luz) vers le Sud (Frontière : Zugarramurdi - Navarre). Autrefois, route incontournable pour accéder chez nos voisins; Aujourd'hui, sentier de loisir où démarrent de nombreuses randonnées en boucle pour découvrir la commune et les alentours. (GR8 - GR10 - PR - Sentier transfrontalier : le pottok bleu (le petit cheval bleu))

Ouvert toute l'année.

> See map

Chapelle Sainte Catherine

Chapelle du XVIIe siècle qui se trouve en face du centre équestre Olhaldea à 3km du bourg du village. Elle fut bâtie sur les bases de l'édifice primitif (XVème) est célèbre pour avoir accueilli Napopléon III et l'Impératrice Eugénie de Montijo (XIXème) A l'intérieur, deux étages de galeries en bois. Ouverte seulement pour y célébrer la cérémonie religieuse de la Sainte Catherine, fin novembre.

Ouverte seulement pour y célébrer la cérémonie religieuse de la Sainte Catherine, fin novembre.

> See map

Fronton

Face à la mairie et proche de l'église se trouve le fronton. La pelote basque est un sport très pratiqué aujourd'hui encore dans la culture basque. Comme dans tous les villages basques, Sare possède son fronton. Il y en a eu quatre dont deux ont disparu. Le plus ancien date de 1803, a été réhaussé en 1902 puis restauré de nombreuses fois entre 1919 et 1999. Le nouveau fronton datant de 1977 possède deux murs, pour jouer au rebot (une des nombreuses spécialités de la pelote).

Ouvert toute l'année.

> See map

Suhalmendi, partez à la découverte du porc basque

Ouvert toute l'année.

> See map

Patrimoine naturel

Montagne de La Rhune

Montagne mythique du Pays Basque, avec un sommet à 905m d'altitude dominant à perte de vue les côtes françaises et espagnoles ; offrant ainsi un très beau panorama par temps dégagé. Ascension possible grâce au train à crémaillère, au départ du col de Saint Ignace, ou à pied au départ des villages de Sare, Ascain ou Urrugne (entre 2h, 2h30 d'ascension environ avec 700m de dénivelé).

Ouvert toute l'année.

> See map

Col de Lizarrieta

Le col de Lizarrieta se situe entre Sare et Etxalar à 441m d'altitude. C'est un col très actif à l'époque de la chasse à la palombe. Le col de Lizarrieta est l'un des principaux sites français de comptage suivi de la migration des oiseaux à l'automne. Très belle vue sur la vallée. Au pied du col de Lizarrieta (à 7km du centre) se trouve une des plus vieilles forêts d'Europe (chênes de 2 m de diamètre) : aire pique-nique, et départ des randonnées des Palombières et d'Ibanteli (circuits à éviter d'octobre à novembre : chasse à la palombe).

Ouvert toute l'année.

> See map

Lezeko Gaina

Situé au pied du Massif de l’Axuria, ce site réunit une grande diversité de milieux naturels remarquables et accueille un nombre important d’espèces protégées. La randonnée proposée monte par la lande, qui accueille fauvettes grisettes et pitchou, en passant par des vallons boisés plus frais. C’est là qu’on recherchera le pouillot ibérique, et pourquoi pas le pic de Sharpe. On pourra également monter au sommet d’Atxuria, où les crêtes escarpées sont les reposoirs des vautours, ou plus simplement des traquets motteux et autres monticoles bleus. Non loin du célèbre col de Lizarrieta, on aura aussi la chance d'observer de nombreux oiseaux en migration en automne.

Ouvert toute l'année.

> See map